samedi 9 juin 2018

La Perversion d'une jeune mariée, de Burd Tranbaree (1978)

France, 1978
Réalisation : Claude-Bernard Aubert (sous pseudo)
Scénario : François Favre
avec : Brigitte Lahaie, Danièle Azzalini, Ghislain Van Hove, ...
fiche IMDb

De quoi ça parle ?


Avant d'épouser Marie-Christine, Frédéric feuillette les pages de son journal intime. Cela introduit des flashbacks qui servent d'excuses à une succession de scènes de cul.


Et c'est comment ?


Le romantique : - Un contrepoint total au film précédent dans lequel je me réjouissais que les personnages aient des raisons de coucher ensemble. Ici, le simple fait d'être dans la même pièce semble suffire.

L'obsédé : - Oui, certes, mais bon on n'est pas là pour l'histoire non plus.

L'esthète : - En effet, on est là pour Brigitte Lahaie.

- Tout à fait. Dès qu'elle est à l'écran, on oublie que l'histoire est à chier, que la photo est moche, que personne ne sait jouer, et que dans l'ensemble ce film est une bouse et on se contente de regarder son corps magnifique en action.
Décors différents : 2
Personnages correctement définis : 0

La bande-annonce

Le film





2 commentaires:

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...