jeudi 14 janvier 2021

Pour en finir (jusqu'au prochain) avec le Marvel Cinematic Universe

 


Bon, j'en ai un peu assez d'essayer de dire des trucs différents sur chacun de ces films finalement assez formatés, même si tous n'ont pas le même intérêt. Je vais juste dire quelques mots sur chacun et puis passer à complètement autre chose. (Qui a dit Batman ?)
 
 

Thor : Ragnarok


 
 
Pour un coup je l'ai vu sans m'endormir, mais c'est parce que c'est du grand n'importe quoi, comme rarement atteint dans le MCU. Et puis y'a Hulk, alors ça peut pas être complètement mauvais.
 

Black Panther


Celui-là est plutôt réussi. Il passe le test de Bechdel. Pour une fois dans cette série de films, on parle vraiment de politique, mais c'est celle d'un pays fictif. En tout cas j'ai envie d'aller habiter au Wakanda.
 

Avengers : Infinity War


Alors là y'a beauuuuucoup trop de personnages. J'ai été dans des manifs où y'avait moins de monde que sur l'affiche. M'enfin pour un coup (spoiler), les héros perdent, 50 % de l'univers meurt et ça nous fait toujours ça de persos en moins.

Ant-Man et la Guêpe


Encore une fois, Ant-Man c'est assez fun. Comme d'hab les héros se mettent dans la merde tout seuls et doivent nettoyer leur propre caca. Ne boudons pas notre plaisir, on a un immeuble à roulettes avec une poignée comme une valise, et une course-poursuite avec un trafiquant joué par l'excellent Walton Goggins de la série Shield dont au sujet de laquelle il faudra que je vous parle à nouveau quand je l'aurai finie.

Captain Marvel


Un film qui tire une balle dans le pied de tout son univers étendu en introduisant un personnage ultra-bourrin méga-puissant à la Superman. Le film s'appuie sur les guerres entre extra-terrestre dont on n'a que foutre. Il passe le test de Bechdel et c'est tant mieux.
Rajeunir Samuel L. Jackson est un peu tendu, parce qu'on se rappelle à quoi il ressemblait plus jeune. Et les flerkens sont une race amusante.

Avengers: Endgame


C'est là qu'on s'aperçoit que l'ensemble des films du MCU avait pour but d'aboutir à ce film-là. Difficile à comprendre si on n'a pas vu tout le reste. Très difficile à comprendre si on réfléchit trop au scénario (rhalala, les voyages dans le temps....) Mais émotionnellement satisfaisant, avec des arcs narratifs de personnages qui se terminent.

Spider-Man : Far From Home


Un film dont le message est : "Arrêtes de croire n'importe quoi ! Vingt noms, c'est pas vrai, vous êtes prêts à croire à n'importe quel scénario foireux qui tient pas la route ! Mais servez-vous de votre cerveau un peu !"
De la part d'un film du MCU, on dira que c'est cocasse.

Et ensuite ?

Et ensuite, j'irai voir les prochains, quand on pourra retourner au cinoche. Je trouve qu'ils se sont pas mal liés les mains avec tout ce qu'ils ont déjà fait subir à leur univers, et ça pourrait leur jouer des tours pour les prochains films qui devront en tenir compte.

En tout cas, voilà c'est bon, y'en a plus en magasin, et j'ai le droit de retourner voir des films sans explosions, combis moulantes ni fin du monde.



 
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...