jeudi 16 juin 2016

Terminator 3 : Rise of the Machines (Terminator 3 : Le Soulèvement des machines), de Jonathan Mostow (2003)

États-Unis, 2003
Réalisation : Jonathan Mostow
Scénario : John Brancato, Michael Ferris
avec : Arnold Schwarzenegger, Nick Stahl, Claire Danes, Kristanna Loken, ...

De quoi ça parle ?


Depuis la mort de sa mère, John Connor vit dans la clandestinité. Le Jugement Dernier n'a pas eu lieu à la date prévue, mais il le sent pas quand même, le John. Et il a raison, car lui et sa mère n'ont fait que retarder l'inéluctable. Un T-X vient en 2004 pour tenter de l'assassiner, mais un T-850 (modèle Schwarzy) est là aussi pour le défendre. A croire que les voyages dans le temps, ça marche toujours par deux.


Et c'est comment ?


Le gamin : - J'avais très peur que ce soit mauvais. Après avoir vu tant de fois les deux premiers, j'arrivais vers celui-ci avec un peu d’appréhension. Mais faut reconnaître que ça tient la route. Je me suis plutôt marré devant ce film.

Jolie voiture...


Le technicien : - Le nouveau type de Terminator est sympa aussi. Le T-X peut prendre le contrôle d'autres machines, ce qui lui permet de conduire plusieurs véhicules en même temps pour faire des courses-poursuites qui poutrent.

Le féministe : - Il était temps de reconnaître enfin qu'un rôle de tueur robotique impitoyable, froid et sans âme pouvait aussi être tenu par une femme.



Note globale : 4/6
L’œil du pervers : 2/6
Test de Bechdel : 0/3
Apocalypse nucléaire : 1

On peut jeter un œil ?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...