mercredi 17 janvier 2018

The Monolith Monsters (La Cité pétrifiée), de John Sherwood (1957)

États-Unis, 1957
Réalisation : John Sherwood
Scénario : Norman Jolley, Robert M. Fresco, Jack Arnold
avec : Lola Albright, Grant Williams, Les Tremayne, ...

De quoi ça parle ?


Un astéroïde tombé dans le désert se révèle être constitué de roche vivante. Et en gros ça prolifère super vite sa race.


Et c'est comment ?


L'impatient : - J'avoue qu'au début j'ai pensé que j'allais me faire chier.

Le géologue : - Mais finalement, on se laisse prendre par l'histoire, filmée sans génie mais avec efficacité. Les effets spéciaux en particulier sont réussis, avec les moyens de l'époque.



- L'avantage est que le film n'est pas trop long. 1h17 c'est cool.

- En résumé, une petite série B tout à fait regardable. Aucun regret.



Météorite : 1
Dinde : 0

On peut jeter un œil ?

 



2 commentaires:

  1. Je l'aime bien celui la, très surréaliste a sa façon. Je vais me le revoir avec plaisir. Merci

    RépondreSupprimer
  2. tres bon film a voir merci

    RépondreSupprimer

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...