vendredi 31 mai 2019

Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales (Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar), de Joachim Rønning et Espen Sandberg (2017)

États-Unis, 2017
Réalisation : Joachim Rønning, Espen Sandberg
Scénario : Jeff Nathanson, Terry Rossio
avec : Johnny Depp, Javier Bardem, Geoffrey Rush, Brenton Thwaites, ...
fiche IMDb

De quoi ça parle ?


Alors ce coup-ci on cherche le trident de Poséidon pour annuler toutes les malédictions marines, mais franchement, comme d'hab, on se contrefout du scénario et on n'est là que pour le spectacle.


Et c'est comment ?


Le craintif : - C'est peu de le dire, j'avais très peur de me lancer dans une sombre bouse, après avoir vu le précédent. Mais finalement ça passait très bien.

Le rationnel : - Le scénario ne fait aucun sens. Aucun.
 
 

L'esthète : - Mais c'est pas grave. Comme toujours, même dans les mauvais opus de la franchise, la direction artistique est au top et on s'en prend plein la vue.

- On a de nouveaux jeunots dans des rôles importants et c'est plutôt une bonne idée de ne pas tout faire porter sur les épaules d'un Johnny Depp plus tout à fait au top de sa forme.

- Et espérons qu'ils profiteront de cette fin qui reboucle un peu tout pour s'arrêter de faire des Pirates des Caraïbes parce qu'il est quand même temps pour tout le monde de passer à autre chose.
 
 

Exécutions capitales de Jack Sparrow : 2
Braquage de banque : 1
Pièce dans le butin : 1
Chef indien : 0
 

On peut jeter un œil ? 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...