vendredi 23 juin 2017

Valerie a týden divů (Valérie au pays des merveilles), de Jaromil Jireš (1970)

Tchécoslovaquie, 1970
  de Jaromil Jireš,
d'après le roman de Vítězslav Nezval
avec : Jaroslava Schallerová, Helena Anýzová, Petr Kopriva, Jirí Prýmek, Jan Klusák, ...

De quoi ça parle ?


Valérie est une jeune fille tout juste nubile qui vit chez sa grand-mère. Et elle vit des rêves troublants.


Et c'est comment ?


Le psychiatre : - Chaque plan est hautement symbolique. On voit que tout est très très travaillé. Les adultes, les vampires, les prêtres, les boucles d'oreilles qui peuplent ce film sont tous des allégories, pas toujours fines.



L'historien : - Le film est un produit de son époque et de son pays. Il est difficile d'imaginer tourner un film pareil aujourd'hui.



- Le film est dans son ensemble hautement énigmatique. Je ne sais toujours pas si le propos est féministe (sûrement un peu) ou si il s'agit d'un éloge de l'inceste parent/enfant.

On peut jeter un œil ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...