dimanche 25 juin 2017

Algie the Miner, de Alice Guy-Blaché (1912)

États-Unis, 1912
de Alice Guy-Blaché
avec : Billy Quirk, Mary Foy, ...

De quoi ça parle ?


Pour pouvoir épouser sa fiancée, un jeune homme efféminé doit prouver qu'il est un homme en passant un an dans l'Ouest sauvage.


Et c'est comment ?


L'historien : - Il paraît que c'est une des premières occurrences d'un personnage masculin efféminé dans l'histoire du cinéma.

Le queer : - C'est vrai qu'il est amusant, à faire des bisous à des vieux cow-boys. Mais la morale du film, si il y en a une, est douteuse.



- Quoi qu'il en soit, le film est assez drôle et pas trop long. J'ai passé un bon moment devant.

Le film




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...