samedi 11 février 2017

Psych-Out, de Richard Rush (1968)

États-Unis, 1968
Réalisation : Richard Rush
Scénario : E. Hunter Willett, Betty Tusher, Betty Ulius
avec : Susan Strasberg, Dean Stockwell, Jack Nicholson, ...

De quoi ça parle ?


Jenny est une jeune fille sourde qui s'est enfuie de son trou perdu. Elle vient à San Francisco pour retrouver son frère, et se lie d'amitié avec des musiciens hippies drogués.


Et c'est comment ?


L'historien : - Vraiment un reflet de son époque. On croise tous les hippies possibles et imaginable, dont un certain Jimi Hendrix. Tout le monde a l'air défoncé en permanence, et je crois bien que c'est le cas.



L'exigeant : - Par contre, malheureusement, ça n'a pas grand chose à raconter. Les hallucinations sont bien rendues à l'écran par une équipe technique qui a l'air de savoir de quoi elle parle. Mais j'ai du mal à comprendre pourquoi les scénaristes ont dû s'y mettre à trois pour raconter autant de rien.

Le stoner : - Sur grand écran dans une salle de cinéma et sous champignons ou sous LSD ça doit être une sacrée expérience quand même.


On peut jeter un œil ?



A noter, un court passage d'hallucination zombie (la même année que la Nuit des Morts-Vivants), qui pourra intéresser l'ami Anacho.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.