vendredi 5 juin 2015

Medusa Fanzine n°26

France, 2015


Quand on aime, on ne compte pas.
Là dedans, ils aiment le cinéma, et ils ne comptent pas les pages pour en parler. (c'est vrai, les pages ne sont pas numérotées, mais à vue de nez y'en a bien 200).
Ce fanzine annuel est dense, très dense, et très pointu. A raison de deux à trois notules par pages, il m'a bien fallu une quarantaine de pages avant de tomber sur un film dont j'avais déjà entendu parler.
On y trouve tout un tas de chroniques de films, rangées vaguement par catégories et/ou nationalités (Sirtabis, pour le cinéma bis grec, Belles foufounes et jus de roupettes, pour le porno, etc...), entrecoupées de quelques articles de fond et interviews.

J'avoue qu'il m'a fallu du temps pour le finir (et en parler ici), mais la lecture en fut agréable, pleine de découvertes et de surprises. Les curieux l'apprécieront forcément.

On doit facilement le trouver si il n'est pas encore épuisé avec une simple recherche dans votre moteur préféré.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'anarchiste : A priori je ne modère pas les commentaires. Mais si vous êtes des connards, je vous pète les genoux. Bisous.